[Campagne] RUMPUSH

Avatar de l’utilisateur
Tyler
Soldat de première classe
Soldat de première classe
 
Messages: 121
Enregistré le: 08 Fév 2020, 16:29

[Campagne] RUMPUSH

13 Avr 2021, 13:18

Opération Rumpush


CONTEXTE :
En mai 2019, les élections législatives donnent la victoire au MNC (Mouvement National Congolais) qui confie la présidence à Patrice GBENYE.

Dès cette date, les violences se multiplient, car les partis exclus du gouvernement suscitent des troubles et les forces armées congolaises se mutinent. Le contexte de la guerre d'influence entre le Bloc Sino-Russe (BSR) et l'OTAN favorise ces troubles car chaque « bloc » , soutient tel ou tel parti congolais : le second soutient le MNC tandis que le premier craint que les entreprises liées au BSR ne soient remplacées par des entreprises des pays membres de l'OTAN, ce qui priveraient les entreprises liées au BSR implantées au Congo des richesses de ce pays. Afin de ramener le calme et de protéger les citoyens et intérêts financiers du BSR, les forces du BSR demeurées sur le territoire (suite au partenariat relatif à des projets civils et militaires signé avec entre le BSR et l'ancien Gouvernement)sont renforcées par des troupes venues de Russie, ce que la population favorable au MNC interprète comme une tentative de coup d’État de la part du BSR. S’ensuivent des actes de violence contre le citoyens et les infrastructures du BSR, à Kinshasa en particulier, ce qui pousse le BSR à se retirer du Nord du pays.

Simultanément, le retrait soudain d’une grande partie des capitaux liés aux activités civiles et militaires du BSR prive le gouvernement de Kinshasa de la plus grande partie de ses réserves financières. Le conflit, jusque-là politique, se territorialise : les ressources minières et les entreprises du BSR qui les exploitaient, notamment l’Union minière du Haut Duala (UMHD), se trouvant dans le sud-est du pays (sur l'Ile de Duala), le BSR en question se range aux côtés de la Confédération des Natifs du Duala (CONDUA) pour demander la sécession de cette province.

Le 11 juillet 2019, l'ancien président, Victor ADAINA proclame l’indépendance de la province de DUALA avec l’appui de la puissante UMHD et demande l’aide militaire et logistique du BSR. En prenant le prétexte de la protection de ses nombreux membres présents dans la province, le BSR concentre des troupes dans la province de Duala. Le nouvel État émet alors sa monnaie et crée sa police.

Cependant, « l'État » du Duala n'est pas reconnu par les membres de l'OTAN, qui y voient une tentative de prise du pouvoir par le BSR. Allant plus loin encore, l'OTAN répond à l’appel du Président congolais Patrice GBENYE et demande le retrait de troupes du BSR sur l'ensemble du territoire du Congo.

Les forces de l’OTAN arrivent progressivement à compter de février 2020 sur la partie nord-est du Duala, mais ces forces se contentent de maintenir le statu-quo entre le nord-Est contrôlé par l'OTAN et le reste de la province sous influence du BSR, de peur de déclencher un nouveau conflit régional.

Opération RUMSPUSH PART 1 le 24/06/2020
Alors que les tensions sont de plus en plus vives, et que le nombre « d’accrochages » entre les troupes de l'OTAN et celles du BSR augmentent, le secrétaire général des nations unies, Dag Hammarskjöld arrive sur place en juin 2020 afin de négocier une paix entre le Congo et l'Ile de DUALA et éviter ainsi une escalade de la violence entre les forces de l'OTAN et celle du BSR.

Après un discours auprès des forces en présences dans le secteur de Mac-Hida, le 24/06/2020 à DUALA, le secrétaire général des Nations Unies décolle avec un C130 de l'aérodrome pour se rendre à Kinshasa.A 10H30 le contact est perdu avec le C130 transportant le secrétaire général de l'ONU.

Alors que les négociations entre l'OTAN et le BSR se déroule, l'OTAN lance l'opération RUMPUSH visant à pénétrer dans le territoire du CONDUA sous influence du BSR. Les forces de l'AFRICOM plus précisément, l' U.S. Marine Corps Forces, Africa (MARFORAF) présentent à Duala exécutent cette mission. Au cours de cette opération, ce corps d'élite trouve l'épave du C130 abattu mais aucun survivants ni aucun corps sur place. Ce groupe va également trouver des éléments impliquant les forces Russes dans le crash du C130, en neutralisant 2 "2K22 Tunguska" présent autour de la zone du crash, et trouvant des ordinateurs et des documents indiquant que les Russes préparaient bien une attaque contre l'avion. Cependant ces messages codés n'ont pu être entièrement décryptés. La conséquence de ces découvertes ont engendré dans le même temps une guerre officielle à DUALA entre les forces du CONDUA appuyées par les forces du BSR d'un côté et les forces de l'OTAN de l'autre.

Au cours de cet opération les forces de l'AFRICOM vont prendre le contrôle total du Nord-Est de DUALA.

Photo des forces de l'AFRICOM après la prise de contrôle du Nord-Est de DUALA :
Image

Situation à DUALA à jour au 26/06/2020 :
Image
Certification Bronze du Génie : Le 07/05/2020

Retourner vers QG de campagne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité